Aller au contenu principal

Manuel pour les projets intergénérationnels

Lundi, 28.09.2015
Leitfaden Generationenprojekte Sozialministerium

Le ministère autrichien des affaires sociales a récemment publié une sorte de guide pour les projets intergénérationnels dont l’auteur est Ines Findenig. Cette spécialiste des sciences de l’éducation de l’université de Graz nous présente non seulement un guide pratique mais aussi un aperçu du débat intergénérationnel autrichien. Pays voisin, l’Autriche doit affronter des défis similaires à ceux de la Suisse, l’évolution démographique ressemblant à la nôtre. Il est donc intéressant de voir ce qui se passe de l’autre côté de la frontière est. 

 

 

Qu’espère l’Autriche de la publication d’un manuel pour les projets intergénérationnels? 

 

Ce manuel doit donner à des associations, initiateurs et personnes privées un aperçu des projets intergénérationnels afin de les motiver à concevoir, organiser et réaliser un tel projet. L’engagement lié aux projets intergénérationnels favorise la participation sociale et la cohésion sociale; il est donc souhaitable d’en organiser davantage (et aussi à plus long terme). Suite à des évolutions sociales et familiales, les rencontres intergénérationnelles en dehors des familles sont devenues plutôt rares. Aussi semble-t-il important de permettre aux différentes générations, grâce à des projets spécifiques, de se rencontrer de nouveau plus fréquemment dans le quotidien. Ce manuel est destiné à rappeler à tous l’importance des rencontres intergénérationnelles. Il vise principalement à répondre aux questions suivantes, essentielles pour les projets intergénérationnels, que ce soit en Autriche, en Allemagne ou en Suisse.

 

  • Quelles compétences sont requises pour la direction de tels projets?
  • Quelles possibilités de partenariat et de coopération existe-t-il avec des organisations responsables dans le domaine intergénérationnel?
  • Quels genres de projet existe-t-il et quelles sont leurs thématiques?
  • Quelle est la place des projets intergénérationnels?
  • Comment attirer des participants pour des projets intergénérationnels?
  • A quoi faut-il prêter attention sur le plan des contenus et des procédures?

 

 

Les résultats de vos recherches viennent-ils appuyer ces objectifs sociopolitiques?    

 

L’engagement (entre les générations) a une forte tradition en Europe: il évolue en même temps que les transformations au sein de la société. Les générations s’engagent depuis fort longtemps, tant mutuellement qu’en commun. Les projets intergénérationnels leur permettent de se rencontrer plus facilement et de manière plus intense. Les tendances de ces dernières années montrent que les projets intergénérationnels existent bien et sont relativement fréquents, cependant ils sont très peu reliés entre eux. A part quelques rares rapports tels que ceux de Suck/Tinzmann (2005) et d’Eisentraut (2007), il n’existe pas non plus de concept de base pour les projets intergénérationnels qui soit rédigé en langue allemande. Le manuel comble cette lacune en offrant pour la première fois un recueil des contenus recommandés ainsi que des conditions-cadre et ressources requises, tels qu’il est utile d’en tenir compte au début d’un projet intergénérationnel. A partir d’une orientation générale homogène, générée par les projets, il serait possible de développer des normes de qualité permettant de favoriser davantage la participation sociale et la cohésion sociale pour mieux les réaliser.

 

 

Suite à la publication de votre manuel, selon vous d’autres mesures promotionnelles ou projets de recherche sont-ils souhaitables?

 

Les projets intergénérationnels représentent un aspect essentiel de l’évolution sociétale. En effet, ils permettent aux diverses générations de se rencontrer en dehors des liens familiaux. Ces face-à-face recèlent d’énormes potentiels mais également des difficultés. Il serait faux de ne vouloir voir que les uns; en regardant les autres et en s’intéressant aux coulisses, on ouvre la voie et on se donne une chance d’éliminer les éventuelles pierres d’achoppement. De ce fait, mon projet de recherche actuel – qui porte sur l’engagement intergénérationnel dans un contexte et des projets hors famille ainsi que sur leurs potentiels, problèmes et limites – est destiné à faire disparaître un blanc sur la carte des projets intergénérationnels et, partant, à faire évoluer ces projets. D’un point de vue socio-pédagogique, il convient de planifier les projets intergénérationnels à plus long terme pour tenir compte du fait que développer des relations entre les humains requiert du temps. Les projets en soi profitent également d’une planification à long terme pour produire leurs effets. Le soutien financier de projets intergénérationnels apparaît enfin comme un investissement utile favorisant la cohésion sociale.  

 

 

En quoi le manuel peut-il être utile aux acteurs suisses?

 

Ce manuel est intéressant tant pour les associations que pour les initiateurs et personnes privées en ce qu’il apporte une vue d’ensemble sur les projets intergénérationnels. Suite aux évolutions sociétales dans de nombreux pays européens, il convient de renforcer la cohésion entre les générations. Grâce à ce manuel, de nouvelles idées peuvent surgir pour des projets intergénérationnels, ou des concepts existants seront modifiés, voire élargis. Notre objectif fondamental, avec ce manuel, est de faire progresser et de promouvoir les projets intergénérationnels et les rencontres entre les générations. Il est important de rendre possible à tous la participation à la vie sociale.

 

Ines Findenig a été interviewée en septembre 2015.

 

 

 

 

Contribution au blog de Monika Blau

 

 

Photo: Bundessozialministerium 

Lien vers Bundessozialministerium (Ministère autrichien des affaires sociales)

 

 

Et vous? Qu’en pensez-vous d’un tel manuel?

 

 

 

Autres informationsTaille
Icône PDF leitfaden_generationenprojekte_in_oesterreich.pdf1.01 Mo

Commentaire

Portrait de Susanna Haller

Danke! Der Leitfaden enthält

Danke! Der Leitfaden enthält alles, was es braucht, um Projekte zu planen und aufzugleisen. Die Inhalte lassen sich ebenfalls in den angrenzenden Ländern denken. Vielleicht könnte aus diesen Angaben noch ein erweitertes Werk entstehen, dass dann vor allem den direkt Betroffenen und Begleitenden zum Werkzeugkoffer würde. dialog-gesundheit Schweiz hat mit den Bewohnern der Agglomerationsgemeinde Zollikofen bei Bern einen Ratgeber über den ganzen Lebensbogen geschaffen. Als Bottom-up-Projekt, welches als Innovatives Projekt von Gesundheitsförderung Schweiz unterstützt wurde. Grundgerüst war der Wellness-Guide von HRA University of California, Berkeley http://www.healthresearchforaction.org/wellness-guide-0; Mit Lizenz und Zusammenarbeit, als Vorbild für Empowerment, Förderung der Gesundheitskompetenz und Selbstmanagement http://www.healthresearchforaction.org/dialog-gesundheit-dialog-health-switzerland; http://www.dialog-gesundheit.ch/ueberuns/ratgeber; Dabei half uns das Projektmanagement-Tool quint-essenz, ebenfalls von Gesundheitsförderung Schweiz - http://www.quint-essenz.ch/de/; Herzliche Grüsse aus Bern Susanna Haller, Co-Leitung dialog-gesundheit Schweiz
Ajouter un commentaire
Voulez-vous vous abonner à notre newsletter?
Changer la langue

Schweizerische Gemeinnützige Gesellschaft