Aller au contenu principal

Concours ouvert aux projets intergénérationnels de la Suisse orientale

Mardi, 20.05.2014

«Migros Ostschweiz» vient de lancer un concours ouvert aux projets de sa région.
Une interview avec la responsable de ce concours, Natalie Brägger, vous permet d'en savoir plus sur les raisons et les conditions de participation de ce concours. 

Natalie Brägger Migros Ostschweiz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Natalie Brägger

Le Pour-cent culturel de la Migros Suisse orientale lance un concours destiné aux projets intergénérationnels. Pourquoi? Quelle est la motivation de  «Migros Ostschweiz»? Quel est son objectif?
«Migros Ostschweiz» souhaite encourager les relations intergénérationnelles et l'échange entre les générations. Nous savons qu'en Suisse orientale, il existe de nombreux projets de ce type et nous souhaitons les soutenir et leur conférer une meilleure visibilité. De plus, le concours est censé favoriser l'éclosion de nouvelles idées et de diffuser à une échelle plus large les idées déjà confirmées.

Pouvez-vous esquisser pour nous les conditions de ce concours? Qui sont ses participants?
Nous visons les personnes réalisant actuellement un projet intergénérationnel ou envisageant de le faire sous peu. C'est souvent le cas dans le cadre d'une école, d'un centre pour personnes âgées ou d'une association. Ces projets encouragent l'échange entre plusieurs générations à divers degrés: rencontre informelle, dialogue ou coopération. Les responsables de tels projets peuvent soumettre leur dossier, d'ici fin juin, sur www.migros-ostschweiz.ch. Pour participer, il n'est pas nécessaire de faire l'impossible. De simples après-midi de jeux organisés régulièrement avec des seniors et des adolescents nous importent aussi. Ce sont là de précieuses initiatives.

En Suisse orientale, cette promotion est-elle plus urgente qu'ailleurs?  L'échange et la solidarité entre les générations y font-ils défaut? 
Je ne pense pas que l'échange et la solidarité fassent défaut chez nous. Mais il est très important que la solidarité ne s'effrite pas! Que notre promotion soit limitée à la Suisse orientale est surtout liée à l'organisation de la Migros. Le Pour-cent culturel de la Migros encourage les projets intergénérationnls à travers la Suisse entière. «Migros Ostschweiz» considère simplement que le domaine intergénérationnel revêt une importance particulière; c'est pourquoi nous avons lancé ce concours.

Les fonds promotionnels ont généralement une fonction incitative. Dans quelle mesure le Pour-cent culturel de la Migros s'engage-t-il pour faire durer les projets intergénérationnels et pour leur permettre de s'établir à long terme en Suisse orientale?
Les relations intergénérationnelles sont l'un de nos pôles essentiels. Nous poursuivrons nos activités dans ce domaine au cours des prochaines années et nous lui attribuerons des fonds. Avec son Académie des générations, le Pour-cent culturel de la Migros offre à des personnes désireuses de lancer un projet intergénérationnel une aide sous forme de cours, de séminaires et d'options de mise en réseau. 

Y a-t-il des nouveautés dans le domaine intergénérationnel?
Oui, par exemple le «Generationen-Jass». Dans ce projet, nous faisons l'intermédiaire entre des jasseurs chevronnés et des écoles souhaitant thématiser le jass en lien avec l'échange intergénérationnel. En plusieurs endroits de Suisse orientale, avec le concours de bénévoles, nous organisons des tournois de jass intergénérationnel suite à des cours de jass dispensés à des enfants et des adolescents. A l'automne, des tournois spécifiques de chibre se dérouleront en neuf endroits, là encore suite à des cours préparatoires: les équipes seront formées de deux personnes ayant une différence d'âge minimale de 15 ans.

Les questions ont été posées en mai 2014 par Natascha Wey, rédactrice auprès de la SSUP et d'Intergeneration.

Renseignements détaillés sur:  www.intergeneration.ch/wettbewerb-für-generationenprojekte

Photos: Migros Ostschweiz

 

Que pensez-vous d'une promotion financière des projets intergénérationnels?

L'idée du jass intergénérationnel vous plaît-elle? 

Une entrée publiée par Monika Blau

 

 

 

Ajouter un commentaire
Voulez-vous vous abonner à notre newsletter?
Changer la langue

Schweizerische Gemeinnützige Gesellschaft