Aller au contenu principal

Comment mieux intégrer des seniors au sein du projet mitten unter uns?

Jeudi, 12.06.2014

Ursina Mayor, cheffe du projet, résume pour Intergeneration de quelle manière il est possible d'obtenir l'adhésion des seniors pour ce type de projet.  

Dans le cadre de son offre d'intégration «mitten unter uns», la Croix-Rouge suisse (CRS) du Canton de Zurich propose des rendez-vous de deux à trois heures, réunissant, d’une part, des enfants et adolescents de langue maternelle étrangère et, d’autre part, des bénévoles germanophones. Le principal objectif de ces rencontres est la promotion parascolaire des compétences linguistiques dans un cadre familier. Autre but: favoriser la rencontre intergénérationnelle en dehors du cadre familial.
De nombreuses familles et la plupart des personnes exerçant une activité professionnelle disent être trop occupées pour s'engager bénévolement. C'est pourquoi la CRS du canton de Zurich s'est fixée pour objectif d'associer davantage de seniors à son projet «mitten unter uns».
Un groupe de projet a élaboré des mesures en ce sens. Au centre des préoccupations étaient placés les besoins spécifiques des seniors en ce qui concerne leur participation bénévole. Afin de les associer à un tel engagement et de les motiver à plus longue échéance, les principes généraux de tout travail bénévole s'appliquent bien sûr: plages horaires adaptées, contenu intéressant, estime personnelle, possibilité de prendre une influence et formation/accompagnement.

En outre quelques conditions spécifiques aux seniors ont été identifiées:

−  Recrutement: Afin de recruter des personnes du troisième âge pour une mission bénévole, le moment idéal se situe deux ans après le départ à la retraite. Au début de leur retraite, les seniors souhaitent généralement profiter pleinement de leur nouvelle liberté. Au cours des deux prochaines années, se profile le souhait de s'impliquer de nouveau dans quelque chose d'utile.

−  Marketing et communication: Dans la publicité pour ce type de projet, il convient de ne pas s'adresser au public cible uniquement en tant que seniors. La motivation doit provenir de la mission! Au niveau de la diffusion des offres, il convient en revanche de se concentrer sur des canaux utilisés par les seniors.

−  Confiance: Coopérer avec des seniors pour un projet comme «mitten unter uns», recèle un énorme potentiel, car les enfants issus de l'immigration ainsi que leurs parents font généralement confiance aux personnes d'un certain âge. Du fait de la distance géographique qui les sépare de leur propre famille, pour certains enfants et adolescents, des bénévoles plus âgés peuvent remplacer les grands-parents.

−  Communication et présentation de la mission: C'est un besoin évident des seniors que les conditions de leur engagement soient clairement communiquées, voire qu'elles puissent être discutées: fonctions, attentes, début et fin de la mission, règlement des frais.

−  Identité sociale: De nombreuses personnes sorties de la vie active souhaitent assurer un nouveau rôle à l’âge de la retraite, si possible quelque chose de vraiment utile. La plupart du temps, les seniors apprécient que l'activité bénévole puisse s'exercer en groupe et en dehors de leur espace privé.

−  Appréhension: Les seniors manquent parfois d'assurance lorsqu'ils postulent pour une activité bénévole. C'est notamment le cas lorsqu'il s'agit de travailler avec des enfants et des adolescents: «Suis-je à la hauteur de cette tâche et des attentes de ces jeunes?» Ce type de questions revient souvent. La réponse: concevoir une présentation bien expliquée, spécialement préparée à l'intention des seniors – un cours d'initiation en somme.

−  Options: Les seniors souhaitent tâter le terrain avant de décider si oui ou non ils s'engagent. Il est indispensable de leur proposer des «séances de découverte».

Contribution d'Ursina Mayor, CRS du canton de Zurich

(Photo: CRS)

 

Trouvez-vous ces conseils appropriés?

Quelles sont vos propres expériences?  

 

Informations complémentaires:

www.intergeneration.ch/mitten-unter-uns

www.redcross.ch

 

Schweizerisches Rotes Kreuz (Hrsg.), Freiwilligkeit und Vielfalt im Zeichen der Menschlichkeit. Reihe "Gesundheit und Integration – Beiträge aus Theorie und Praxis". Zurich 2014, éditions Seismo.

www.redcross.ch/fr/publications

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire
Voulez-vous vous abonner à notre newsletter?
Changer la langue

Schweizerische Gemeinnützige Gesellschaft