Aller au contenu principal

«Malheureusement, le respect des aînés n’est plus guère de mise.»

Jeudi, 09.01.2014

«Le respect des aînés a pratiquement disparu. Je le regrette, mais ainsi va la vie». Tel est le constat émis par Robert De Niro lors d’un entretien accordé à l’agence de presse allemande dpa. C’est également l’avis exprimé par d’autres acteurs (comme l’ex James Bond Pierce Brosnan ou encore Jack Nicholson), qui obtiennent de moins en moins de rôles principaux en prenant de l’âge. On peut alors imaginer que ces vieux baroudeurs s’associent dans des «communautés de survie», comme la très réussie série des «Expendables». Actuellement, un nouveau film mettant en scène Sylvester Stallone sort dans les cinémas. Cela n’étonnera personne, c’est un film de sport, plus précisément sur la boxe. «Rocky» Stallone qui, dans ce film intitulé «Grudge Match», joue le personnage de Razor, affronte un adversaire de renom, qui est justement celui cité au tout début, Robert de Niro, alias «The Kid». Une rivalité ancestrale oppose ces deux séniors, mais le match décisif qui aurait pu les départager n’a jamais eu lieu, et cette situation doit être maintenant réparée, trente ans plus tard. Si l’on s’en tient là, ce film est un regard distrayant sur le sport chez les séniors. Mais l’intrigue prend un tour intergénérationnel avec l’arrivée d’un jeune homme dénommé B.J. S’adressant sans détour au Kid, il lui dévoile qu’il est son fils. Dès lors, la relation qui s’établit entre eux conduit le Kid à lui demander de devenir son entraîneur. Le jeune homme doit préparer le vieux boxeur professionnel déchu, qui a maintenant soixante-dix ans, pour son match décisif. Il semble toutefois que le combat qui se prépare ne tourne pas seulement autour de l’argent, mais aussi autour de la reconnaissance et du respect. Une reconnaissance et un respect que jeunes et moins jeunes peuvent témoigner les uns envers les autres. Cela fonctionne parfaitement dans le cadre d’une activité commune. Et si c’est une discipline sportive, c’est encore deux fois plus efficace. Pas besoin toutefois de se lancer tout de suite dans la boxe…

Site Internet du film

Photo: le Kid (Robert de Niro) apostrophé par B.J. (Jon Bernthal), le fils dont il apprend alors l’existence. Extrait du film.

 

Une entrée publiée par Michael Hausammann

 

 

 

 

Ajouter un commentaire
Voulez-vous vous abonner à notre newsletter?
Changer la langue

Schweizerische Gemeinnützige Gesellschaft