Intergénération: éloge d'un monde commun

Archivé
Le projet a été archivé. Vous ne pouvez plus vous mettre en réseau.
Responsable du projet
Catégorie: 
Communauté, Engagement social et citoyen
Région: 
Fribourg, Genève, Vaud, Valais

 

«Tout ce qui ne commence pas par un tremblement, par un émerveillement, n’a pas d’avenir» Christiane Singer L’année 2012, Année européenne du vieillissement actif et des relations entre générations, après 1993, 1999, fait à nouveau l’éloge du croisement, du décloisonnement, de l’imaginaire, comme leviers du vivre ensemble. Depuis quinze ans, à Pro Senectute Suisse, nous avons innové dans le champ de l’intergénération: création du festival de films visages, organisation de congrès, développement de réseaux, publication d’ouvrages… L’intergénération reste néanmoins toujours un enjeu interrogeant dans la durée les logiques de cloisonnement propres à toutes les institutions. Le programme de formation 2012 explore l’espace-temps qui se situe entre le tic et le tac du mouvement de la montre. Entre le tic et le tac, il n’y a pas rien. Ce temps particulier, les horlogers le nomment « le chemin perdu ». Le chemin inaperçu. En se laissant décentrer hors du bruitage du tic-tac mécanique, répétitif, je découvre une part qui échappe à la zone occupée par les savoirs institués. Cette part dérange. Elle indique les limites de mes actions. La formation continue comme espace interstitiel vient interpeller mon rapport au monde. Elle me met à l’épreuve de ce que j’ignore. Il est certes plus aisé de s’asseoir dans des a priori, de se contenter de reproduire et d’appliquer des savoirs prêt-à-porter. Je peux aussi me laisser désarmer par la présence de l’autre, de son monde. Et réaliser que ce monde est aussi le mien, que nous vivons dans un monde commun. Je peux alors choisir d’orienter ma réflexion et mon action pour faire une place à ce qui nous est commun. Nos différences culturelles, générationnelles, constituent dès lors le ferment d’une possible compréhension mutuelle entre générations et entre cultures.

 

Olivier Taramarcaz, coordinateur romand formation et culture Pro Senectute Suisse Programme de formation continue disponible sur http://www.pro-senectute.ch/fr/savoirs-specialises/formation-continue/co...

 

Ce projet est terminé. Il est pourtant visible sur notre plateforme et sert comme réservoir d’idées pour des projets similaires. Un échange avec les propriétaires des projets en tant qu’acteurs expérimentés dans le domaine des relations intergénérationnelles est ainsi garanti.