Sako

Freitag, 31.05.2013

Martine Pouchain a une enfance de celles qu’on dit heureuse, dans un milieu mi- rural, mi- artisanal que l’idée de vivre de sa plume épouvante. Alors, sitôt le Bac en poche, un plongeon dans la vraie vie: des fêtes, des plaisirs, et ... des obligations. Jusqu’à ce jour où l’envie d’écrire a repointé le bout de sa plume. Lauréate de la catégorie senior, elle remporte le prix grâce à:

Sako
Près d’un pavillon coquet, des caravanes déglinguées sur un terrain vague où vivent des sans-papiers. La vieille Mado n’attend plus rien de la vie lorsque Sako pointe sa jeune frimousse à travers la haie de son jardin. Tout les sépare : l’âge, la couleur, la tradition. Tout, sauf... la solitude. Et les voilà qui peu à peu s’apprivoisent. Pour le meilleur et pour le pire ?

Kommentar hinzufügen